De Luxembourg à Hollywood : La vérité sur les écoles du film

School of Arts and Crafts

School of Arts and CraftsLe 7ème art est un monde à part. Un monde au sein duquel, la fiction prend le pas sur la réalité. Un monde où tout – ou presque – peut être réinventé, réinterprété et présenté autrement. Et apprendre ce 7ème art, ça demande d’avoir un minimum de formation. C’est là qu’entrent en jeu les écoles de formation. Le passage des classes à Luxembourg aux studios hollywoodiens n’est pas une évidence. En partie, par manque de formation approfondie au Luxembourg sur les métiers de l’audiovisuel.

Certes, il existe des formations pour les lycées. Dispensées notamment par le Lycée des Arts et Métiers (LTAM). Mais, le LATM ne peut décerner à ses apprenants que des diplômes de BTS d’ordre général pour des études en « cinéma et audiovisuel ». C’est un premier pas appréciable, mais le reste du parcours est moins linéaire.

Pour disposer d’une formation qui force le respect, l’étudiant luxembourgeois devra s’intéresser aux formations proposées ailleurs en Europe (France, Belgique, Allemagne, etc.). Car, il n’y a pas à proprement parler, de formation spécialisée au niveau du Master au Luxembourg.

L’on pourrait certes évoquer les éditions consécutives de l’Université Populaire du Cinéma. Malheureusement, cette université lancée par les efforts conjoints de la Cinémathèque et de l’Université du Luxembourg, tient lieu de supplément et non de formation à part entière. Il s’agit plutôt de thématiques abordées sur différents thèmes pour éduquer les participants. La formation est composée de présentations d’enseignants de diverses disciplines (sociologie, esthétique du cinéma, critiques, etc.) suivis de projections de films illustrant lesdites thématiques.

Depuis 2010, ces sessions ont abordé 6 thématiques différentes. A raison de 10 leçons chaque année. La saison 2014-2015 portait sur : « Studios, Stars & Dollars – Comprendre Hollywood en 10 leçons ». Il s’agit donc d’un outil permettant d’élargir la culture générale de l’apprenant, et non d’un cours magistral sur le métier à en lui-même. Pour l’édition 2015-2016, la thématique choisie est : « Le 7ème art sous influence : Tous les arts dans le cinéma en 10 leçons ».